top of page

EcoLab Co-Design - Workshop 2

Updated: 1 day ago

L'objectif de cet atelier était d'impliquer les élèves dans les étapes préliminaires de conception de l'EcoLab. Manon a présenté le projet EcoLab comme un processus visant à développer un espace pour l'écologie à l'école. Nous avons également discuté de la signification de l'écologie - en tant que transition écologique - et de la manière dont cela pourrait se traduire dans le domaine urbain - comme la plantation de fleurs pour dissuader les tas d'ordures, ou la création de compost pour permettre la gestion des déchets alimentaires.


Les participants


Les élèves étaient une classe de 6e. Le professeur de développement durable et le professeur de technologie ont participé à l'animation et connaissaient tous les élèves.




  • Exercice 1 : Exploration du potentiel et des problèmes écologiques dans la cour de l'école L'atelier a commencé par un exercice de marche visant à observer et à cartographier les potentiels et les problèmes écologiques dans la cour de l'école. La classe s'est divisée en quatre groupes de quatre à cinq élèves chacun, sous la direction de l'un des adultes. Chaque groupe a reçu une carte imprimée A3 du site de l'école, préparée à l'avance. Au cours d'une promenade dans la direction de leur choix, ils ont identifié des zones d'intérêt écologique, documentées par des photographies prises par les animateurs. Les élèves ont identifié de nombreux endroits difficiles d'accès. Par exemple, un espace vert au nord du site, adjacent au jardin clôturé, où ils pensaient pouvoir s'asseoir à l'extérieur et prendre leur repas. Ils ont également identifié des zones plus isolées pour se détendre (dans des hamacs et a l'ombre) pendant les pauses. Il y a quelques ruches sur le site de l'école, qui, selon eux, pourraient être mieux accessibles, et des fleurs sauvages plantées pour permettre aux abeilles de se nourrir. Les autres idées vont de la récupération de l'eau aux toits verts, en passant par les cellules photovoltaïques sur les toits, le chargement des voitures électriques et des vélos collectifs... Les idées vont de la biodiversité à la capture des énergies renouvelables et à l'exploration en plein air dans un esprit social, s'étendant au voisinage.





  • Exercice 2 : l'écologie dans le programme scolaire Cet exercice s'est déroulé en classe. Dans les mêmes groupes et par tables, chaque groupe a reçu 3 questions écrites à la main sur des feuilles A3 collées les unes à la suite des autres. Les questions étaient les suivantes: - Avez-vous des cours liés à l'écologie ? - Quelles activités liées à l'écologie pourriez-vous entreprendre dans votre quartier et avec qui ? - De quel type de matériel auriez-vous besoin ? Q1 : Les matières que les enfants ont identifiées comme ayant un lien avec l'écologie sont les suivantes : Les sciences de la vie et de la terre, la chimie et la physique, la technologie de conception et la géographie. Q2 : Les activités les plus courantes que les enfants pensent pouvoir entreprendre dans leur quartier sont les suivantes : Le jardinage, le ramassage des déchets, les promenades à vélo, l'écologisation (par la plantation d'aliments, d'arbres ou d'autres plantes, ou de murs verts) et le recyclage. Q3 : Les propositions d'équipement les plus courantes dans tous les groupes sont les suivantes : Outils de jardinage, arbres, plantes et graines, matériaux de construction (bois et outils), tables, chaises et parasols. Un groupe a proposé un étang. Et un autre, des cellules photovoltaïques.


  • Exercise 3: Ecological design in the school

Toujours en groupes, les élèves ont été invités à dessiner individuellement leurs interventions écologiques à l'école, sur une feuille A4 préparée à l'avance, chacune présentant un dessin au trait en noir et blanc du site de l'école, comme précédemment.

Il leur a été demandé d'imaginer comment ils réaliseraient à l'extérieur les activités écologiques qu'ils avaient identifiées au cours de leurs leçons.

Des cartes de précédents avaient été préparées pour stimuler les idées si nécessaire - tous les enfants n'ont pas pris les cartes, mais elles ont été bien utilisées par tous, que ce soit pour les copier directement ou simplement pour s'en inspirer pour leur propre conception.








Espaces d'intervention :


Selon les enfants, l'écologie est inextricablement liée aux activités sociales et au bien-être. Leurs propositions se situaient autour de l'école, dans des espaces sous-utilisés, et visaient à activer les espaces morts d'une manière écologique. Leur compréhension de l'écologie allait de l'énergie renouvelable aux espaces à planter et aux espaces pour leur propre bien-être et celui des enseignants.

15 views0 comments

Recent Posts

See All
bottom of page